Remise aux normes electrique

23 janvier 2017

tableau electrique.

 

Pourquoi procéder à une rénovation électrique ?

Les installations électriques antérieures à 1991 sont considérées comme vétustes car à cette époque elles ne disposaient pas de différentiel (système mécanique relié à la terre servant à protéger contre les fuites de courant et les risques liés d'électrocution). Bien que conformes aux règles d'alors, elles n'ont pas été prévues pour répondre aux sollicitations d'aujourd'hui. Les fils de section insuffisants chauffent et s'abîment prématurément, les circuits et les systèmes de protection se révèlent désormais inadaptés aux besoins plus importants (radiateur électrique, électroménager, hi-fi...) La multiplication des appareils, l'augmentation de leur puissance, le nombre insuffisant de socles de prises de courant pour alimenter les appareils à forte puissance et le vieillissement des installations ne permettent plus une alimentation correcte et conduisent de manière inexorable à la surcharge des circuits avec des conséquences parfois dramatiques. En résumé, avec une installation vétuste ou non conforme vous risquez :

Un contact direct ou indirect avec une partie métallique présente sur une installation ou un appareil sous tension et le danger d'être électrisé ou dans le pire des cas électrocuté. L'échauffement ou le court-circuit entraînant un incendie ou une intoxication par suite d'émanations de produits de combustion nocifs. Le passage d'un courant trop élevé dans les câbles risque de faire fondre la matière isolante et provoquer un départ de feu. Par ailleurs, si vous comptez vendre ou louer votre habitation, la loi vous oblige depuis le 1er novembre 2007 de procéder au diagnostic électrique de votre logement. Il est recommandé (à moins de posséder de solides connaissances en la matière) de confier ce travail à un électricien professionnel qui établira un diagnostic du réseau et planifiera ensuite les réparations ou les rénovations qui s'imposent. Pour établir les raccordements au réseau, l’électricien doit remplir une attestation de conformité. La qualité de ses installations garantit votre paix d'esprit et celle des autres occupants de votre domicile.

La rénovation complète ou partielle ? Que faire ?

De l'état de votre réseau électrique dépendra le choix d'une rénovation partielle qui concernera seulement une partie du réseau jugé vétuste ou d'une rénovation complète qui s'imposera si la totalité du circuit électrique présente un risque. L'objectif sera de revoir tout le réseau existant, d'en évaluer sa fiabilité, de repérer les failles et de déterminer s'il doit être seulement amélioré ou entièrement refait.

La rénovation partielle comprend le remplacement du tableau électrique et l'ajustement de modifications en fonction de l'état de conformité des lieux. La réfection peut se faire pièce par pièce avec un raccord sur les nouvelles lignes prévues. Attention, remplacer vos prises vétustes ne constitue pas une rénovation partielle. Conserver de vieilles lignes avec des prises neuves ne sert à rien.

Si l'état de l'installation nécessite une rénovation totale, sa mise en conformité nécessitera une dépose complète de l'existant pour le remplacer par un dispositif plus performant en adéquation avec les usages électriques d'aujourd'hui. Elle consiste à changer entièrement la structure électrique en place en équilibrant les divers appareillages de la maison. Elle comprend :

Le remplacement des câbles

Le respect du nombre d'appareils par lignes électriques

Le remplacement du tableau électrique et de ses composants

La mise en conformité du réseau

La mise à la terre du circuit

Les différentes étapes de la rénovation complète de votre installation Le professionnel est tenu d'élaborer et de vous remettre un plan de votre future installation mentionnant le nombre de prises et d'interrupteurs nécessaires en fonction de leur niveau de puissance (les endroits les plus gourmands en électricité sont les coins multimédia, TV et machine à laver). Le démantèlement de votre ancien réseau électrique. Cette opération nécessite de couper le courant durant un long moment pour l'enlèvement des câbles, fils, prises et interrupteurs. De nouveaux fils permettront de supporter des équipements beaucoup plus puissants et plus nombreux. La mise en place de la nouvelle installation avec l'insertion des boites d'encastrement, la réalisation de saignées, l'insertion des gaines et des fils à l'intérieur de ces dernières, le rebouchage des saignées, la pose du tableau, le branchement et la connexion de tous les fils au tableau qui sera lui-même raccordé au réseau. Enfin, pour terminer, la liaison à la terre de toute l'installation.